Brocante de l'été

Brocante du 23 août 2 020

 

La Route de Genouilly, où se situe la plage n'a pas connu son affluence habituelle de fin d'été, et pour cause le corona virus a mis à terre la terre l'organisation de cette fête. Le protocole sanitaire et l'évolution de l'épidemie ne permettaient pas de façon sereine le maintien de la manifestation. Il s'agit de la 3ème manifestation que sont contraint d'annuler les diables verts après le trail de Méry (en mai), la course cycliste UFOLEP "le souvenir Guy Ferragu" (en juin).

 

 

BROCANTE DU 18 AOUT 2 019

 

Une nouvelle fois, la brocante de l'association a rencontré une très belle affluence. Malgré des prévisions météorologiques catastrophiques, les premiers exposants commençaient à déballer leurs curiosités dès 5h00.

 

La pluie annoncée tout au long de la semaine, a fait son apparition vers 16h00. Les acheteurs venus en très grand nombre avait eu le temps de faire leur emplette, notamment sur le stand des diables verts, très bien fourni cette année grâce à des dons de particuliers. La buvette et le stand de restauration, permettait aux visiteurs de vaincre leur soif et leur faim.

Une vingtaine de bénévoles issues des différentes sections (gym, rando, judo) et d'association amie ont permis le bon déroulement de cette 23ème édition. En raison de la crise sanitaire, la 24ème cuvée de cette manifestation est remis en 2 021. 

quelques photos des années précédentes

.

 

 

 

Historique de la brocante de Thénioux:

Pendant une dizaine d'années, les diables verts de Thénioux - Méry organisaient tous les ans en août, la course des "chieuves". Cette manifestation était un "évènement" ( des milliers de personnes assistaient à ces épreuves).  Malheureusement, deux "organismes" nationaux, en menaçant d'attaquer le club sur le plan judiciaire, mirent fin à ce rassemblement populaire. Le club chercha alors une autre idée, pour "remplir" les caisses. C'est donc au coeur des années 90, que naquit la brocante de Thénioux. Elle attire environ une centaine d'exposants, et une affluence considérable de chineurs.Le record d'exposant (133) date de 2 014.

En 2 014, le Berry Républicain a publié un article élogieux sur la brocante des diables verts.

 "...la convivialité était de mise, grâce aussi à une bonne gestion de l'évènement par les organisateurs". (photo et citation extrait du BR du vendredi 29/08/14) .